Boxe américaine

La boxe américaine est un mélange de boxe française, de boxe anglaise, de tae kwon do et de karaté. Seuls les coups de poings et de pieds au dessus de la ceinture, à la face, au thorax et sur les côtés sont permis. Elle développe le courage, la volonté et l'humilité.
Officiellement, la boxe américaine est née aux USA dans les années 1960. Elle fut influencée par les arts martiaux et les boxes pieds poings implantés dans le pays. Elle est née dans un contexte où la compétition d'arts martiaux nécessitait un contrôle de la percussion. Le full-contact, nom d'origine et rebaptisé boxe américaine en 1978, va donc être le lieu d'approfondissement de la frappe "plein impact" et alors que les techniques de jambe étaient issues du karaté, les techniques des poings vont bientôt englober la spécificité gestuelle de la boxe anglaise. De la même manière l'utilisation de protections en matériau expansé pour les pieds et poings va laisser place à des gants de boxe plus épais. Dans les années 1970, sur la demande de l'acteur de cinéma, Bruce LEE, Jhoon RHEE invente des protections pour le "semi-contact" et le "full-contact". Ce dernier est le pionner du karaté coréen aux Etats Unis et entraîneur du champion de karaté et de full-contact des années 1970, Jeff SMITH.
Comme tout sport, le full-contact est défini par une réglementation qui fixe ses modalités d'action et ainsi en détermine sa spécificité. Les fulleurs utilisent leurs poings selon les modalités de la boxe anglaise et ne peuvent donc frapper en dessus de la ceinture. Les techniques de jambe sont elles aussi interdites sous la ceinture mais les balayages sur le chausson en mousse restent possibles. Ces contraintes réglementaires en font une discipline ayant une stratégie spécifique du point de vue sportif. Il faut savoir que nom de "boxe américaine" en Europe regroupe en fait trois disciplines issues des USA : Tout d'abord le "full contact" (plein-impact) qui respecte les règles décrites plus haut. Ensuite le light-contact qui reprend les règles du full-contact mais où la puissance des coups doit impérativement être maîtrisée. Le K.O y est interdit, c'est la technique contrôlée qui est privilégiée et le vainqueur est celui qui a atteint le plus grand nombre de cibles. Enfin le semi-contact ou "points-fighting" qui ressemble au karaté sportif. Pour cette dernière discipline, les compétiteurs se font face et doivent toucher l'autre pour marquer des points. Le nombre de points varie selon l'endroit atteint. Les protections sont également obligatoires (protège dents, casques,...)
Les coups de poing sont repris de la boxe anglaise, les coups de pied sont identique à ceux des arts martiaux et peuvent atteindre la tête et le buste.

Quelques techniques de poings :

  • Overhand : coup de poing descendant
  • Jump-punch : coup de poing en sautant
  • Back fist : coup de poing en revers tourné
  • Half swing : semi crochet, à mi chemin entre un direct et un crochet

Quelques techniques de jambes :

  • Front kick : coup de pied direct (hanche de face)
  • Sweeping : coup de pied de balayage
  • Roundhouse-kick : coup de pied circulaire. Deux hauteur de frappe : coup de pied median (middle kick) et coup de pied haut(high kick)
  • Jumping side-kick : coup de pied latéral et sauté.